Le mot du premier secrétaire.

Publié le par MRC83


CERES, Socialisme et République, MDC, aujourd'hui MRC et toujours les mêmes principes.

Le Mouvement Républicain et citoyen regroupe tous ceux qui veulent fonder le renouveau de la vie publique sur les principes de la République. Face aux dérives libérales, aussi bien de ceux qui ont oublié la Nation que de ceux qui ont oublié le Peuple, Le Mouvement Républicain et Citoyens appelle à relever le défi lancé à la démocratie en faisant vivre aujourd'hui et concrètement l'exigence progressiste et républicaine.

Il affirme que la souveraineté du Peuple est l'outil de la liberté et la condition du plein exercice de la citoyenneté. Face à la mondialisation financière, contraire aux besoins de l'humanité et aux équilibres de notre planète, destructrice des cultures et des solidarités, le Mouvement Républicain et Citoyen veut promouvoir l'indépendance de la Nation, -cadre naturel de la démocratie-, la résistance à l'hégémonie libérale et oeuvrer pour une monde multipolaire refusant la loi des empires.

La souveraineté populaire est la condition des libertés publiques, de l'égal accès de tous à l'instruction et à la Culture et des droits sociaux au travail, à un revenu décent, au logement, à l'accès aux soins.

L'intérêt général doit dicter l'effort au pays pour promouvoir une croissance économique au service de l'emploi, respectueuse de l'environnement, au service des choix exprimés par les citoyens. Il suppose un service public fort et moderne, un état anticipateur et mobilisateur, un environnement favorable à l'initiative des entreprises. Relever la valeur du travail est une exigence de justice sociale et une condition de la réussite individuelle et collective.

Le Mouvement Républicain et Citoyen, refusant de voir l'Union européenne devenir le relais de la mondialisation libérale et défaire les nations citoyennes, se prononce pour une confédération européenne, respectueuse des nations qui la composent, ouverte à l'Est et solidaire au Sud. Le MRC veut promouvoir le dialogue des cultures, à l'encontre des stratégies de confrontation Nord-Sud, et fait du codéveloppement l'outil de la lutte contre le sous-développement et pour la justice.

Alain JAUBERT

 

Commenter cet article

Fabrice BENARD 01/06/2008 21:30

Bonjour,
J'ai crée une communauté sur le Thème du MRC sur le site de overblog : http://www.over-blog.com/com-1044104506/MRC.html
Vous pouvez la rejoindre si vous le désirez.
Cordialement.

cartellier 29/05/2008 23:45

Stoppons le traité europeén! Faites entendre votre voix en Irlande!

Le 13 décembre 2007, les chefs d'Etats et de gouvernements de l'Union Européenne ont signé le "Traité de Lisbonne" dont ils souhaitent voir la mise en œuvre au 1er janvier 2009. Ce traité sera le cadre des futurs travaux de l'Union Européenne et, comme la Constitution Européenne rejetée en 2005 par les Français et les Néerlandais, il définit de la même manière une Union Européenne néolibérale où le marché est libre. Comme aucun traité auparavant, il créera un bloc militaire où la course à l'armement devra être permanente. Par contre, les besoins sociaux des citoyens européens ne sont pas pris en compte. Au lieu de répondre aux souhaits des citoyens européens pour une Europe démocratique, sociale, pacifique et écologique, ce traité grave dans le marbre une feuille de route néolibérale pour l'Union Européenne.

Pour réussir ce coup d'état, tous les appels à référendum ont été ignorés et les gouvernements trompent leurs citoyens sur le contenu du traité.

Seule l’Irlande est tenue par sa constitution d’organiser un référendum, qui se déroulera le 12 juin. Nous demandons aux Irlandais de voter contre ce Traité pour l'Union Européenne!

Nous plaçons notre espoir dans les Irlandais, et dans la capacité de nos camarades Européens à rejoindre cet effort.

Nous disons OUI à l'Europe, mais nous voulons un nouveau départ. Nous voulons une Europe pacifique, sociale, écologique et démocratique et nous disons NON à la militarisation de l'Union Européenne, à son orientation néolibérale, et à la dégradation des libertés démocratiques.

Nous aspirons à une Union Européenne des peuples, par les peuples, pour les peuples, mais cela ne peut être possible que si tous les citoyens de l'Union se voient accorder le droit de décider par eux-même s'ils acceptent le Traité de Lisbonne. Nous disons NON et vous demandons de faire de même.



Signez la petition ici!
http://www.irish-friends-vote-no-for-me.org/index.php?set_language=fr&cccpage=sign_petition