Politiquement incorrect .

Publié le par MRC83


Le député s'est prononcé contre le tracé sud de la Ligne à Grande Vitesse, il est donc pas favorable au passage de la LGV dans l'agglomération toulonnaise ni dans la future métropole. C'est son point de vue, même si celui ci tourne le dos à l'avenir et au progrès. En refusant ce moyen de transport qui participerait sans nul doute au développement économique de notre région et demain à nos relations avec l'Espagne et l'Italie dans le cadre de l'union méditerranéenne, le député commet une erreur  et une faute politiques. Quand on a réussi à construire le viaduc de Millau, on ne peut évoquer ici les difficultés techniques et financières.
Une Métropole qui ne serait pas dans l'arc de circulation allant de Barcelone à Gènes en passant par Marseille et Nice serait en dehors de l'Histoire. Nous nous sommes toujours positionnés pour le tracé dit "des Métropoles" car c'est le choix de l'avenir et du progrès.

Commenter cet article